Fonds immobilier de la London Life

Le Fonds immobilier de la London Life a été créé en 1998 pour offrir un instrument de placements directs dans l’immobilier. Le Fonds investit dans des immeubles productifs de revenus de grande qualité diversifiés par type et emplacement. L’objectif vise à offrir aux investisseurs de solides rendements et un potentiel de plus-value en capital à long terme.

Rendement du fonds

au 31 décembre 2018

2,8 G$

en actifs immobiliers

3,1 G$

total des actifs

91

immeubles

Sources de rendement

2009201020112012201320142015201620172018
Revenu 6,1 %5,8 %5,8 %5,1 %4,3 %4,3 %4,0 %4,5 %4,4 %4,2 %
Immobilisations (4,6) %(1,4) %12,5 %14,1 %4,3 %1,7 %0,4 %0,8 %0,9 %2,1 %
Total 1,5 %4,4 %18,2 %19,2 %8,6 %6,0 %4,5 %5,3 %5,3 %6,3 %

Taux composés de rendement

(avant déduction des frais de gestion)
Trois mois – T4 0,56 %
Depuis le début de l’exercice 6,32 %
Un an 6,32 %
Trois ans 5,63 %
Cinq ans 5,46 %
Dix ans 7,77 %

Diversification par type d’immeuble

Par type d’immeuble (en millions)

Commerces de détail 15,3 % 431 $
Immeubles de bureaux 44,2 % 1 241 $
Immeubles industriels 17,5 % 492 $
Immeubles résidentiels 19,0 % 533 $
Autre 4,1 % 115 $

Diversification par région

Par région (en millions)

Colombie-Britannique 24,6 % 691 $
Alberta 15,2 % 426 $
Prairies 1,0 % 23 $
Ontario 46,9 % 1 319 $
Québec 9,2 % 259 $
Atlantique 2,9 % 82 $
États-Unis 0,4 % 12 $

Faits saillants du trimestre

Bulletin du FILL – T4 2018

Fonds immobilier de la London Life

Le Fonds immobilier de la London Life a terminé l’exercice sur une note positive, procurant ainsi aux investisseurs un rendement brut total de 6,3 %. Face aux turbulences persistantes liées au marché difficile des bureaux de Calgary, le rendement en capital du Fonds (2,1 %) a clôturé l’exercice à son plus haut niveau depuis 2013. Le rendement de l’exercice a également été marqué par une diminution de 140 pdb dans le taux global d’inoccupation du portefeuille, terminant ainsi 2018 à 4,5 %, ce qui représente le niveau le plus bas depuis 2004. Avec une corrélation limitée et une volatilité nettement plus faible par rapport aux marchés boursiers (l’indice S&P/TSX était en baisse d’environ 11 % en 2018) et une régularité des rendements semblable à celle des obligations, les résultats de 2018 rappelleront aux investisseurs le bien-fondé d’une exposition à une combinaison diversifiée de biens immobiliers institutionnels de qualité au sein de leurs portefeuilles de placements. L’activité du quatrième trimestre est résumée ci-dessous.

Transactions

En octobre, le Fonds a acquis son deuxième site d’immeuble résidentiel à logements multiples à Montréal pour 108 M$. Le 1770, rue Joseph-Manseau, connu sous le nom de « Les appartements Shaughn » est un immeuble résidentiel de catégorie « A » comprenant 294 logements, qui est situé au centre-ville de Montréal. L’immeuble de 21 étages comprend une salle de conditionnement physique, une piscine, un spa, une terrasse sur le toit, une salle de jeux et une cour extérieure de 25 000 pieds carrés. L’immeuble de conception moderne offre également une gamme de logements bien répartis. De par son emplacement de choix, au sud du boulevard René-Lévesque, l’immeuble est situé près du quartier central des affaires, des universités Concordia et McGill et de l’Hôpital général de Montréal. Cet immeuble comporte une gamme idéale de caractéristiques ciblées : milieu urbain, nouvelle génération, beaucoup de commodités et bien situé.

Pour l’exercice, les nouveaux placements bruts dans l’immobilier ont totalisé environ 188 M$, répartis en trois acquisitions, alors qu’un titre non essentiel a été vendu pour 3,3 M$.

Activités de financement

Deux nouvelles initiatives de financement ont été achevées au quatrième trimestre pour un produit total de 68 M$, à un taux d’intérêt nominal de 3,4 %. Les activités totales de l’exercice ont réduit le taux d’intérêt moyen pondéré du portefeuille global de 25 pdb à 3,6 %. Avec un prêt modéré de 17,2 % sur l’ensemble du portefeuille, les gestionnaires du Fonds continueront à rechercher des occasions de tirer parti d’un marché de la dette attrayant en appliquant de manière sélective un nouvel effet de levier en 2019.

Perspectives

Grâce à un taux d’inoccupation limité, un profil d’expiration équilibré et des fondamentaux de solides indicateurs de base du marché dans la plupart des régions du pays, le Fonds est très bien positionné pour tourner la page sur 2018 et envisager l’avenir pour 2019. Le ton de la Banque du Canada indiquerait un degré de prudence à l’égard du rythme et de la fréquence des futures augmentations de taux, résultat de la non-atteinte des objectifs de croissance économique. Au moins à court terme, la dette devrait rester peu coûteuse. Au sud de la frontière, la Réserve fédérale américaine semble être sur une trajectoire légèrement plus dynamique, et le détournement continuera probablement d’exercer des pressions sur le dollar canadien, renforçant ainsi l’attrait des exportations canadiennes. Si tel était le cas, cela pourrait jeter de l’huile sur le feu par rapport à ce qui est déjà un marché industriel très sain. La technologie continuera assurément à jouer un rôle essentiel dans la restructuration du secteur de l’immobilier commercial, qui a toujours hésité à s’adapter. L’acceptation de nouvelles idées sera la clé pour garder le rythme.

Téléchargements

Dernier bulletin

Télécharger le PDF

Rapports de rendement antérieurs

Bulletins Trimestriels

Bulletin T4 2018 PDF (1 Mo)
Bulletin T3 2018 PDF (2 Mo)
Bulletin T2 2018 PDF (1 Mo)
Bulletin T1 2018 PDF (1 Mo)

Souhaitez-vous investir?

Communiquez avec un conseiller de la London Life pour investir dans le Fonds immobilier de la London Life.